AUTHENTICITÉ - HUMANITÉ - SENS - CONSCIENCE- PERFORMANCE DURABLE

No Responses

  1. Wow! Pascale, ça fait réfléchir. Bien plus facile de suivre les autres et se plaindre, que de se connecter à notre essence…

  2. j’aime beaucoup ton article…un lecteur averti !

  3. Run Coaching dit :

    Très utile cet article, on doit tous en essayer, merci.

  4. […] avez envie de poursuivre la rélexion sur ce sujet? Je vous invite à un week-end : Oser changer? Oser vous arrêter! qui aura lieu du 5 au 7 septembre prochain. Vous trouverez les informations à ce […]

  5. […] Vous trouverez les 5 premières règles d’or pour un changement de vie réussi et durable dans la première partie de ce texte : CHANGER DE VIE : LES 10 RÈGLES D’OR (1ÈRE PARTIE) […]

  6. […] avez envie de poursuivre la rélexion sur ce sujet? Je vous invite à un week-end : Oser changer? Oser vous arrêter! qui aura lieu du 5 au 7 septembre prochain. Vous trouverez les informations à ce […]

  7. Lise Laperrière dit :

    Bonjour,

    Très beau.

    Merci de nous avoir partagé ce texte.

    Bonne journée

    Envoyé de mon iPad

    >

  8. Un très beau texte rempli d’amour, de joie et d’amitié sincère 🙂 Merci pour ce magnifique partage !

  9. icrouzet2014 dit :

    Des mots qui nous donnent envie de souhaiter un bon rétablissement à ton amie. Le soutien fait toute LA DIFFÉRENCE dans une épreuve. Merci pour ce beau texte, simple et tellement ressenti.

  10. […] leaders d’aujourd’hui n’ont pas eu le choix d’adresser le problème et ils ont compris. Le nouveau leader a compris qu’un individu, pour survivre à son marathon quotidien, se doit de garder pas […]

  11. […] le problème et ils ont compris. Le nouveau leader a compris qu’un individu, pour survivre à son marathon quotidien, se doit de garder pas seulement son corps mais son esprit en santé. Et dans le quotidien, il est […]

  12. […] « Ni Hérisson, Ni paillasson: Développer son assertivité » […]

  13. Pascale, je suis touchée par ton article. C’est une philosophie à laquelle je souscris profondément, cependant, combien nous avons tendance à oublier. Je conserverai précieusement cet article et j’ai l’intention de le relire de temps à autre. merci!

  14. Séverine dit :

    Superbe article Pascale, je m’y retrouve en effet… persévérante et déterminée disons pour moi … mais à force de vouloir à tout prix et n’ayant pas toujours les résultats (rapides) escomptés, j’ai tendance à buter comme la tête dans un mur.. en oubliant que je peux le contourner aussi… garder la destination en tête et modifier le parcours… le seul inconvénient que j’ai, c’est que je suis pas très patiente … ou disons que je l’ai tellement été (étant agoraphobe pendant plus de 10 ans) que maintenant, je veux arriver et vite… c’est peut-être là-dessus que j’ai besoin d’encore travailler !!! 😉 amitiés de Suisse.

  15. Nathalie Johnson dit :

    Pascale, merci pour le partage! Les gestionnaires auraient intérêt à s’inspirer de tels principes pour le mieux-être de leurs employés et des organisations.

  16. […] tableau accroché au mur, chaque bibelot qui orne nos salons. Devenir plus léger matériellement, se dépouiller réduit ce bruit. La quête spirituelle est souvent associée à un renoncement des possessions […]

  17. […] Et si comme B., vous n’aimez pas le yoga, lisez l’article de Pascale Dufresne, chroniqueuse, coach et ambassadrice Lolë, vous avez effectivement au moins 10 bonnes raisons de ne pas aimer ? […]

  18. Anne Marengo dit :

    Merci pour ces suggestions! Je me mets au travail!

  19. Très bons conseils! Merci!

  20. Stéphane Lafontaine dit :

    Salut Pascale,

    J’ai lu le texte et je suis d’accord. On sait quand c’est le temps. Il y a de ces moments que je nomme des “Y” dans la vie ou on décide de continuer ou bifurquer. C’est ce que j’appelle la théorie du Y.

    J’ai vécu le tout lorsque j’ai quitté mon poste d’ingénieur bien rémunéré pour passer 2 années à penser à moi, faire de l’investissement boursier et à réfléchir à ce que je voulais faire de la suite de ma vie. Lorsqu’on cherche, on se donne la chance de trouver.

    Et j’ai trouvé.

    J’ai trouvé un emploi qui me laisse la liberté de mouvement que je désirais avoir depuis longtemps. Une petite entreprise, des gens compétents et passionnés, pour qui l’être humain prime. Vraiment une belle gagne.

    Et j’ai aussi découvert que j’adorais les challenges qui me permettaient de me dépasser au niveau physique. Je fais maintenant des triathlons. Et en août 2016, je serai sur la ligne de départ pour mon premier Ironman. Un rêve pour moi. Juste d’y penser, j’en ai les larmes aux yeux.

    Avant de quitter mon dernier emploi, tout cela me semblait impossible. Mais en quittant, des gens qui étaient pour moi des inconnus sont entrés dans ma vie pour la changer. Je n’ai pas eu à forcer. Tout s’est fait tout seul.

    De l’extérieur, je suis toujours le même. Mais en dedans, tout a changé. Je suis bien et en paix.

  21. Lise Dorion dit :

    Pascale , ce n’est pas seulement toi qui a écrit ces belles phrases les larmes à l’œil .
    Moi en déroulent ces belles paroles, tu as réussi à rendre mon cœur sensible !
    Continu ces magnifique Bravo Pascale .Gros Bisous XX Lise.

  22. Diane Jules dit :

    Ce que j’apprécie particulièrement de ce texte Pascale, c’est la CLARTÉ . Il est facile (et courant) ds les sujets qui gravitent autour de la CROISSANCE PERSONNELLE, de s’enfarger ds les fleurs du tapis, tout simplement parce que ns ne ns trouvons PAS ds les sciences exactes. Tu utilises des exemples évocateurs c.a.d. qui soutiennent bien ton propos: choisir ses exemples est un art que tu possèdes également . Je suis fière de te connaître et te souhaite que les graines que tu sèmes donnent les plantes que tu espères. X

  23. Carole Verrier dit :

    WOW !!! Décidément, tu es ma muse du nouvel an, tout comme l’an passé Pascale. Merci??
    Mon mot FORME dans toutes ses facettes. Et oui! 2016 accordera une place de choix à ce mot que tu décris si bien ..Etre.

    Bon début d’année et j’ai vraiment hâte à vous retrouver la semaine prochaine?

  24. […] de l’émission du 2 décembre dernier, nous avons fait un survol de l’industrie du coaching […]

  25. Serge Laprade dit :

    j’ai toujours vu de la douceur en toi même si tu étais en performance

    tu es aussi douce qu’un nuage en été qui me permet d’avoir un répit du soleil brulant

    bonne année 2016

    serge xx

  26. Yoga or not ? dit :

    […] Et si comme B., vous n’aimez pas le yoga, lisez l’article de Pascale Dufresne, chroniqueuse, coach et ambassadrice Lolë, vous avez effectivement au moins 10 bonnes raisons de ne pas aimer ? […]

  27. Marie-Josée Guité dit :

    Bravo ma belle Pascale, je te souhaite tout le succès que tu mérites, Bravo encore une fois!

    Marie-Josée

  28. Alain Castonguay dit :

    J’ai partagé !
    Bonne semaine.

  29. Merci la Vie d’avoir mis ce texte sur ma route, ce matin <3

  30. Louise Demers dit :

    Bonjour Pascale
    Tellement inspirant! Bravo toutes les entreprisent devraient lire ça.
    Merçi

  31. Ju dit :

    Merci d’être franche et de partager sincèrement cette information. Cet article s’adresse autant aux patrons qu’aux employés sous leur direction. Nous avons tous un rôle à jouer pour augmenter le coefficient du bonheur au travail. J’aime savoir que je ne suis pas seule à partager cette vision.

    • Pascale Dufresne dit :

      Merci d’avoir pris le temps de partager votre feedback. Je crois aussi que nous avons tous notre rôle à jouer et ce, à tous niveaux de l’organisation.
      Je vous souhaite une superbe année!

  32. Excellent texte, bravo Pascale !

  33. siham dit :

    j’adhère complétement

  34. KACHELEWA dit :

    C’est ma première fois d’accéder à votre site, je m’abonne. Merci!

  35. Domlachti dit :

    Tu as bien fait de le publier. Je le lis trop tard. Mon amie de plus de 50 années d.amitié n’est plus. Elle ne voulait plus voir personne. J’ai respecté sa demande, mais de plus en plus elle était si fatiguée qu’elle ne voulait plus non plus prendre les gens au téléphone, et maintenant elle est partie….. j’ai de la peine, elle n’a pas compris que ce n’etait pas du voyeurisme, mais de l’amitié comme depuis le début. Elle ne pesait plus que 35kgs. Foutu cancer !

  36. Chantale Pelletier dit :

    Très intéressant et bien expliqué. Je suis capable de me reconnaître dans les descriptions. Ces compléments audios sont précieux pour mieux intégrer les notions du livre. Merci!

  37. Chantale Pelletier dit :

    Je suis incapable d’écouter le mot de Pascale au tout début. J,ai essayé à quelques reprises mais ça ne fonctionne pas. L’enregistrement ne démarre pas.
    Sinon, j’ai terminé l’ensemble du cours. Très enrichissant et à écouter de nouveau! Je poursuis ma route sur le chemin créatif, à la rencontre de mon moi entier. Merci de cet accompagnement!

    • Pascale Dufresne dit :

      Bonjour Chantale, Merci pour cette belle rétroaction! Heureuse que vous ayez apprécié. Et le mot du début a été corrigé. Le tout fonctionne maintenant. Bonne continuité dans ce beau voyage d’authenticité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ERREUR : Sorry, human verification failed.