Humanité et bonheur au travail
/ Vos employés sont-ils (vraiment) heureux: 20 pistes de réflexion
décembre 30, 2016
bonheur-travail-utopie

Je vous offre ce texte aujourd’hui à la fois comme un cadeau de fin d’année et de début d’une nouvelle année. Il peut autant vous servir de bilan que d’inspiration pour l’année qui débute.

Si je vous posais la question : Vos employés sont-ils heureux ? Vraiment heureux ? Sauriez-vous répondre ?

Seriez-vous surpris, comme plusieurs des leaders que je coach ou forme, de constater qu’ils ne le sont peut-être pas autant que vous le pensez ?

Mais, me demanderiez-vous, comment le savoir ? Car évidemment, bon nombre d’enquêtes existent en ce sens. Et dans un monde idéal, celles-ci ne devraient pas être anonymes. Imaginons juste un peu que nous ayons su créer un espace à nos gens pour qu’ils puissent s’exprimer ouvertement à ce sujet ! Mais la réalité est que bien peu d’environnements offrent ces lieux de confiance où s’exprimer librement est possible.

Comme j’ai la mauvaise manie (déformation professionnelle J ) de répondre à une question par une autre question, je vous demanderais ceci :

Quelles actions posez-vous concrètement, consciemment et quotidiennement et qui contribuent au bonheur de vos employés ?

  1. Êtes-vous souriant ?

Des sourires attirent d’autres sourires… Déambulez-vous soucieux, préoccupé et la tête dans votre téléphone intelligent ou de façon à vous montrer disponible, souriant et ouvert ?

  1. Passez-vous voir vos employés et collègues tous les matins à votre arrivée afin de leur dire bonjour et vous informer d’eux ?

Ça semble une évidence, mais combien de gens je vois arriver au bureau et se plonger tête première dans leur boulot sans même prendre connaissance de ce qui les entoure et de saluer leurs collègues. Mais j’ai vu aussi des gestionnaires de tous niveaux, DG et présidents, prendre le temps, chaque jour de faire une tournée de bureau ou d’usine, de connecter avec tout le monde, du chef au commis temporaire et de s’informer de leurs dernières vacances ou d’un membre de leur famille malade, en bref, prendre le pouls de leur équipe.

  1. Est-ce que la porte de votre bureau est ouverte ?

Peut-on facilement venir vous parler où cela nécessite une prise de rendez-vous, passer par votre assistante ultra-rigoureuse ou gesticuler par la fenêtre jusqu’à obtenir votre attention ?

  1. Connaissez-vous vos gens… et ce qui les rend heureux ?

Le défi avec le bonheur est qu’il est hautement subjectif. Pour l’un, l’élément essentiel est le défi relié à la tâche et d’exprimer sa compétence, pour un autre, c’est avoir du « fun » qui compte, ou bien la possibilité de créer des liens ou enfin le fait que son travail soit en lien avec une conviction profonde. Connaissez-vous assez individuellement vos employés pour savoir ce qui les motive et rend heureux chacun d’eux ? Et sinon, pourquoi ?

  1. Quelles valeurs véhiculez-vous et incarnez-vous au quotidien ?

Super, la liste exhaustive de valeurs sur le site internet, mais quelles sont celles qui composent réellement votre quotidien, celles qui transpirent à travers chacun de vos gestes ? Les valeurs sont fondamentales, viscérales pour l’humain. Ce sont elles qui sont à la base de nos choix. Partager les valeurs avec un autre individu est une base inestimable à obtenir sa confiance.

De plus, si je parle de respect, intégrité et confiance, je dois l’incarner ! Car en cas d’incongruence, le sentiment de confiance est vite parti…

  1. Contribuez-vous à créer un environnement qui promeut la sécurité psychologique ?

Selon l’étude effectué par Google en 2012 appelée le Projet Aristote, l’élément qui compte le plus afin qu’une équipe soit efficace est la sécurité psychologique. Un concept que la professeure de management Amy Edmondson a décrit comme « le fait que les membres d’une équipe pensent qu’ils peuvent prendre des risques interpersonnels en toute sécurité. » La sécurité psychologique est ce sentiment de confiance qu’une « équipe ne fera pas honte, ne rejettera pas ou ne punira pas quelqu’un qui s’exprime », ou encore « un climat caractérisé par la confiance interpersonnelle et le respect mutuel, dans lequel les gens se sentent à l’aise. »

  1. A quelle fréquence et de quelle façon communiquez-vous ?

Prenez-vous soin de connecter réellement avec vos employés et collègues et d’être à l’écoute ? Êtes-vous réceptif à entendre leurs préoccupations ? Faites-vous preuve d’empathie ? Répondez-vous à leur courriel dans un délai raisonnable ? L’écoute est notre plus grand outil.

Quand j’ai été écouté et entendu, je deviens capable de percevoir d’un œil nouveau mon monde intérieur et d’aller de l’avant. Il est étonnant de constater que des sentiments qui étaient parfaitement effrayants deviennent supportables dès que quelqu’un nous écoute. Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu’un nous entend.

Carl Rogers. Créateur de l’écoute active.

  1. Est-ce que vous contribuez à rendre l’environnement de travail agréable

Êtes-vous d’avis qu’il y a de place pour le plaisir au travail ? Ou bien on est là pour « bosser » et le plaisir attendra ?

  1. Utilisez-vous davantage le « nous » ou le « je » ?

Favorisant l’inclusion, l’utilisation encourage la responsabilisation de tous face aux des succès…et des échecs.

  1. Où est votre focus ? Sur le résultat ou les relations ? Croyez-vous que :

  • Vous occuper de vos ressources humaines est une de vos tâches de gestionnaire en plus de la réalisation de vos objectifs opérationnels ?

Ou bien que …

  • Vous occuper de vos ressources humaines est votre priorité et que de cette façon, les résultats suivront ?
  1. Est-ce que vous laissez à l’autre la possibilité d’être lui-même ?

Acceptez-vous les autres comme ils sont et où ils en sont dans leur cheminement malgré leurs limites, leurs différences de valeurs et d’intérêt, leurs divergences d’opinions, leur rythme et leurs capacités ?

Êtes-vous conscient du fait que les autres ont besoin d’adopter une image ou un rôle pour être acceptés par vous si c’est le cas ?

  1. Lequel de ces deux comportements adoptez-vous la majorité du temps ?

  • Vous demandez : exigences, demandes, attentes.

Ou

  • Vous donnez : écoute, support, coaching, rétroaction, reconnaissance.
  1. Comment favorisez-vous la collaboration ?

Laissez-vous la possibilité aux gens de se porter volontaire à des tâches qui leur procurent satisfaction ou plaisir ? Y a-t-il de l’espace dans l’horaire pour travailler et réfléchir ensemble sur des projets communs ?

  1. Respectez-vous l’équilibre travail-famille de vos gens ?

Ou bien vous leur demander de performer …autant que vous le faites ? Et de faire le même nombre d’heures…que vous choisissez de faire ? Peut-être que cela est votre choix, mais pas le leur…

  1. Partagez-vous la Vision- le Sens ?

De quelle façon travailler au sein de votre entreprise ou votre équipe est motivant, mobilisant ? Quel est le grand pourquoi ? Est-ce que cette vision est sans cesse communiquée et est-ce que la culture en est imprégnée ? Est-ce qu’on la « sent » quand on met les pieds dans votre entreprise ?

  1. Faites-vous preuve de cohérence ?

En bon québécois, est-ce que vos bottines suivent vos babines ? Est-ce que vos actions sont en ligne avec vos paroles et vos convictions ? Sinon, adieu la crédibilité et la confiance que les autres vous portent !

  1. Est-ce que vous favorisez une culture d’apprentissage par l’erreur ?

Est-ce que vos collègues ont droit à l’échec ? Vraiment ?

Est-ce que vous prenez votre part de responsabilité en vous assurant dans le partage de vos attentes qu’elles soient bien claires ?

  1. Donnez-vous des reconnaissances ? Manifestez-vous de la gratitude ?

Reconnaissez-vous vos employés pour ce qu’ils font…et aussi pour ce qu’ils sont ?

  1. Êtes-vous capables de recevoir de la rétroaction et des critiques constructives ?

N’est-ce pas là une belle façon de devenir une meilleure personne, un meilleur employé ou leader ?

  1. Faites-vous preuve de compassion et de bienveillance envers vos employés ?

Êtes-vous sincèrement intéressé à l’humain devant vous, à comprendre son monde, à connecter avec lui ?

« Le travail, c’est de l’amour rendu visible. » Khalil Gibran

 

Je vous souhaite un beau début d’année 2017. Je vous souhaite d’être ce leader que vous désirez être, celui qui incarne le bonheur, la bienveillance et l’amour au travail. Je vous souhaite de construire cet environnement de confiance, respect et collaboration.

Puisse nos organisations devenir des lieux où on a le goût de s’épanouir et de contribuer et où on ose être soi-même.

 

 

 

About the author:

2 thoughts on “Vos employés sont-ils (vraiment) heureux: 20 pistes de réflexion

  1. Merci d’être franche et de partager sincèrement cette information. Cet article s’adresse autant aux patrons qu’aux employés sous leur direction. Nous avons tous un rôle à jouer pour augmenter le coefficient du bonheur au travail. J’aime savoir que je ne suis pas seule à partager cette vision.

    1. Merci d’avoir pris le temps de partager votre feedback. Je crois aussi que nous avons tous notre rôle à jouer et ce, à tous niveaux de l’organisation.
      Je vous souhaite une superbe année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top