INSPIRE LEADERSHIP:

Humanité - Sens- Performance durable

/ L’ENTREPRENEURIAT, UN MOYEN OU UNE FIN EN SOI?
septembre 8, 2016

Devient-on entrepreneur car c’est notre mission ? Parce que nous portons en nous les « gênes de l’entrepreneuriat » ? Parce ce que nous y sommes destinés ?

C’est une question que je me suis posée et à laquelle étonnamment, on ne trouve pas de réponse claire dans la littérature.

C’était important que je me pose cette question à ce point-ci dans ma carrière, ayant fait mon chemin professionnel majoritairement en solo car je sais très bien, comme vous le savez aussi, que seul, on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! Et que se joindre à une équipe, entreprise ou projet existant peut être une belle avenue afin de co-créer et contribuer encore mieux à la mission que l’on s’est donnée. Donc, est-ce que l’entrepreneuriat est une option ou une nécessité ?

Certains entrepreneurs ont un produit ou service à vendre, d’autres, comme j’aime le dire, une idée.

Une idée dans laquelle nous croyons si fort qu’il nous semble utile voire essentiel de la partager. Cette idée a peut-être fait son chemin dans notre vie et notre tête à partir d’expériences vécues. Par exemple, pour ma part, mon expérience personnelle et ma transition de vie majeure m’ont amenée à réaliser que de pouvoir mettre le cœur au service de la tête et la tête au service du cœur était non seulement possible mais souhaitable. Qu’il était possible que performance, succès, mission et sens cohabitent. Cette idée est devenue une croyance très forte. Tellement forte qu’elle est devenue l’idée que j’avais besoin de partager. J’en ai donc fait ma mission professionnelle : L’humain, le cœur, au service de la performance durable ! Il est possible et même essentiel de mettre l’humain au cœur des organisations et du monde des affaires afin d’être performant dans une optique long terme !

Je considère que l’entrepreneuriat est une stratégie pour moi de servir cette mission. Et peut-être pas la seule et unique ! L’entrepreneuriat est devenu pour moi un moyen de travailler à ma mission et pas une fin en soi.

J’ai d’ailleurs lu dernièrement l’histoire d’un entrepreneur social québécois qui parlait en ce sens, comme quoi il est devenu entrepreneur, non pas parce qu’il sentait que c’était un appel mais parce c’était pour lui le seul moyen qu’il avait de faire avancer le projet qui lui tenait à cœur.

Cela ouvre la porte à toutes sortes de belles associations et collaborations. De plus, je ne créé plus « pour moi », pour mon nom et profit personnel et pour nourrir mon ego mais pour supporter ma mission. Ça a obligatoirement changé ma perspective et amenée à faire des choix d’affaires différents.

Et vous, qu’en pensez-vous ? L’entrepreneuriat, un moyen ou une fin en soi ?

About the author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top