INSPIRE LEADERSHIP:

Humanité - Sens- Performance durable

/ Leader tel que je suis
mars 30, 2019

Être un leader est exigeant. Certes, c’est gratifiant et nourrissant, mais c’est loin d’être tous les jours facile. J’irais même jusqu’à dire que plusieurs leaders que j’accompagne souffrent.

Le leader doit avoir un impact positif sur les autres. Il doit être inspirant, se préoccuper du bien-être des autres et créer un sentiment de sécurité. Il doit à la fois être structuré, ferme et rigoureux ainsi qu’à l’écoute, humain et bienveillant.

Il fait face à des enjeux de plus en plus complexes, des paradoxes et de plus en plus d’ambiguïté. Il doute.

En dansant quotidiennement de défi en défi, de problème en problème, il se fait remarquer et on lui en demande toujours davantage. Il grimpe les échelons. Encore plus de défis et de plus gros problèmes à régler.

On lui suggère de se développer, d’évoluer, autant comme professionnel que comme humain.

Ça n’est donc sûrement pas surprenant, que cette quête d’être un bon leader puisse l’amener à porter un masque : «le masque du boss », à avoir « la tête de l’emploi. »

Être un bon patron, devient en quelque sorte avoir intériorisé des comportements qui à notre avis correspondent à ce que c’est qu’être un « bon patron ». C’est de fonctionner à partir d’une image.

Mais quel est l’impact sur nous-mêmes, leaders, du style de leadership qui en découle?

–      Est-ce que c’est forçant? Une de ces sages personnes qui m’entoure m’a déjà dit : Il y a une grande différence entre « se forcer » et « forcer ». Avez-vous l’impression de sans cesse forcer, de vous battre? Contre quelque chose, quelqu’un? Vous-même peut-être? A force de vouloir trop en faire ou de trop faire bien, on oublie d’ÊTRE. Et on force car on ne sent pas aligné avec ce qui se joue en nous.

–      Est-ce que je me compare? Ou si je m’accepte pleinement dans tout ce que je suis, avec humilité. Est-ce que je me reconnais dans ce que j’ai à offrir? Quand je me compare, mon focus est tourné vers l’autre. Je perds le contact avec moi-même. Et je cours le risque de m’éloigner de mon essence.

–      Est-ce que je cherche à suivre un modèle ou à imiter? Ce qui n’est pas mal en soi quand on souhaite s’inspirer. Mais avec tous ces « supers leaders » dont on parle, ces modèles, qui portent les qualités d’un leader efficace, humain, performant, il est facile de tomber dans ce piège. Suis-je assez ceci ou assez cela? Fais-je assez? Suis-je assez, correct, pas correct, apprécié, aimé? Mais est-ce qu’en sans cesse me comparant, je ne risque pas de me dénaturer?

UN APPEL À ÊTRE SOI

Pour remplir notre rôle de leader de façon durable, joie et la fluidité doivent nous habiter quotidiennement. Il est donc essentiel de contribuer à partir de nos forces, de nos cadeaux, supers pouvoirs, à partir de qui on est.

Cela nous procure cette délicieuse sensation d’être libre : une liberté d’être et d’agir qui est ressentie lorsque nous osons être nous-mêmes.

Leader LIBRE, leader HEUREUX!

Lorsque l’on lead à partir de ce que l’on est, il se produit de grandes choses autour de nous. En effet, le leader, par ce qu’il modélise, créé d’autres leaders autour de lui.

Transmettre, enseigner est une activité humaine qui implique autant la tête, le cœur que les mains (l’action). De plus, on enseigne ce qu’on a à apprendre. Travailler ses propres enjeux et défis fait grandir les autres autours de nous.

Plusieurs auteurs l’ont dit de différentes façons. Voici comment j’ai envie de vous le dire :

On pense transmettre ce que l’on sait ou ce que l’on fait mais on transmet ce que l’on est. C’est la même chose pour le leadership. On penser leader à partir de ce que l’on sait et de ce que l’on fait. Mais on notre impact de leader provient de ce que l’on est.

Être un « bon » leader, ça n’est pas d’être parfait. C’est d’être soi. Et d’irradier autour de nous à partir de qui ont est.

Le secret du bonheur du leader, de vivre joie et fluidité au quotidien? Découvrir ce qu’il est, et mettre ce qu’il trouve au service de son leadership . et de quelque chose de plus grand.

C’est ce que j’appelle : Leader tel que je suis.

About the author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top